Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 12:09

Nous sommes régulièrement interrogés quant à notre démarche et à la suite des évènements. Nous avons souhaité répondre à ces questions à travers notre blog : voici la troisième série de questions consacrée à des sujets d'actualités.

 

Vous pouvez également nous adresser vos questions :

·      par courriel (à l’adresse : cormier.over-blog@laposte.net)

·      en laissant un commentaire sur le site

   

 

Actualités

 

 

1.   Que devient le terrain stabilisé ?

 

Le terrain stabilisé n’est toujours pas pleinement opérationnel.

 

Selon le bulletin municipal de novembre « la réfection d’un terrain stabilisé nécessite de le laisser au repos pour une durée pouvant aller jusqu’à 6 mois voire 1 an dans certains cas ».

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que personne ne l’avait prévu : nous pouvons légitimement penser que, dans le cas contraire, des solutions de remplacement auraient été recherchées avant le lancement des travaux et en partenariat avec les associations et les établissements scolaires qui utilisent le terrain. Ici, tout le monde a été pris de court.

 

Mais est-ce bien surprenant ? Il est bien évidemment difficile de tout (bien) faire à 2 : certains dossiers passent forcément au second plan.

 

Le même bulletin municipal explique : « IMPORTANT : Les travaux réalisés s’élèvent à 11 000 € environ. ». 

 

Nous aimerions également connaître le nombre d’heures passées par les agents à ratisser ainsi que le coût de location des engins utilisés pour tenter de réparer les dégâts : tout ceci alourdira sérieusement la facture initiale de 11 000 €.

 

Dans le même article, il est précisé que : « Nous avons eu d’autres propositions de réfection d’un montant de 53 000 € et 73 000 € ».

 

En quoi ce choix économique peut-il justifier ce fiasco ?

 

2.   Des problèmes relatifs au Trait d’Union sont régulièrement évoqués : de quoi s’agit-il ?

 

Ce dossier date du mandat précédent (2001-2008).

 

Les pompes à chaleur initialement installées pour le chauffage des bâtiments ne respectent pas les normes en vigueur en termes de nuisances sonores ... Elles ne peuvent donc être utilisées.

 

Dans l’attente d’une solution définitive (normalement le gaz), des convecteurs électriques ont été achetés : les factures des mois d’hiver oscillent entre 2500 et 3000 €.

 

L’affaire traîne donc depuis 2008, les différents intervenants se rejetant mutuellement les responsabilités. Souhaitons simplement que la commune puisse récupérer un jour la totalité de ces dépenses imprévues et que le passage au gaz soit transparent financièrement parlant.

 

D’aucuns s’interrogent également, au vu de son utilisation actuelle, sur l’opportunité d’avoir réalisé un tel investissement (1,3 millions d’Euros) à l’époque.

 

Autre élément qui donne un relief particulier à ce dossier : le bâtiment avait été préempté par la Commune au nez et à la barbe de l’ancien Maire.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Saint-Aubin-du-Cormier - dans Pourquoi
commenter cet article

commentaires

  • : Pour un renouveau démocratique à Saint-Aubin-du-Cormier
  • Pour un renouveau démocratique à Saint-Aubin-du-Cormier
  • : Le blog des 8 élus démissionnaires du Conseil municipal de Saint-Aubin-du-Cormier
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

Nous voulons témoigner de ce que nous avons vécu pendant 2 ans et demi au Conseil municipal de Saint Aubin du Cormier.

Nous tenons à expliquer aux Saint-Aubinais(es) comment, dans quelles conditions, et par qui notre commune est véritablement gérée. Ce blog n'a aucune autre vocation ; il est l'oeuvre d'anciens élus : des citoyens un peu plus avertis que d'autres qui ont le devoir moral d'informer.

Recherche