Mercredi 29 septembre 3 29 /09 /Sep 12:15

Le Bureau municipal est traditionnellement constitué du Maire et des Adjoints.

 

Cette structure n’est pas obligatoire mais elle est le signe de la volonté du Maire et de son équipe de travailler en profondeur, et régulièrement, sur tous les sujets qui ont trait à la ville.

 

Le Bureau municipal doit être une force d’impulsion : sa puissance de travail, sa cohésion et son dynamisme constituent la base créatrice de la commune.

 

Le Bureau municipal idéal

 

Le Maire doit être un animateur et donc déléguer pour démultiplier son efficacité. Le Bureau municipal est là, justement, pour faire la synthèse des dossiers portés par les différents Adjoints.

 

Le Bureau se réunit, à échéances régulières, pour :

·         définir les grandes orientations politiques

·         préparer les travaux du Conseil Municipal et veiller à l'exécution de ses décisions

 

·         faire le bilan de la période écoulée

·         faire le point sur les projets et les travaux en cours

·         régler les affaires courantes/urgentes de la Commune

·         préparer les réunions de la période à venir

 

·         analyser les avis formulés par les commissions municipales


Le Bureau municipal à Saint-Aubin-du-Cormier
  

 

Il a fallu des mois, et beaucoup d’insistance de notre part, pour que Madame le Maire et le premier Adjoint acceptent enfin d’organiser des réunions régulières (toutes les deux semaines).

 

Il a fallu quelques mois supplémentaires pour que soit acquis le principe d’un ordre du jour.

 

Nous avions bien sûr demandé que soit rédigé un compte-rendu à l’issue de ces réunions pour un meilleur suivi des décisions et des actions en cours mais aussi pour un véritable partage avec le reste de l’équipe municipale.

 

Madame le Maire et le premier Adjoint ne voulaient pas que la Secrétaire Générale participe à ces réunions. Quelques-uns d’entre nous ont alors rédigé les premiers comptes-rendus. Puis les semaines ont passé et les bonnes volontés se sont essoufflées : la rédaction de ces comptes-rendus n’était pas un effort partagé, loin de là, et, surtout, ils étaient totalement ignorés par la suite.

 

Ils auraient du, idéalement, servir de base de travail à nos agents. Il aurait été logique que la Secrétaire Générale de la collectivité réunisse, à la même fréquence, tous les chefs de services pour que soient justement mises en application les décisions du Bureau. Mais Madame le Maire et le premier Adjoint ne voulaient pas fonctionner ainsi.

 

Les réunions de Bureau se sont alors très vite limitées à des sujets mineurs au cours desquelles Madame le Maire et le premier Adjoint distillaient parfois quelques informations sur les dossiers importants.

 

Une chose est certaine : les grandes décisions se prenaient ailleurs et en petit comité. A titre d’exemple, l’Adjoint aux Finances n’a jamais été invité à aucune réunion de travail sur les dossiers impactant fortement les finances : la ZAC de la Bellangerie, la ZAC de la Rousselière …

 


En conclusion, le Bureau municipal à Saint-Aubin-du-Cormier
n’a jamais pu jouer son rôle de moteur de l’action municipale.

 

Le schéma imaginé par le Groupe de Travail sur le "Fonctionnement de l’équipe" plaçait pourtant le Bureau municipal au centre du dispositif :

  

(cliquer pour agrandir, cliquer une 2nde fois pour zoomer)

GT FonctionnementEquipe11Dec08 5

 

Par Saint-Aubin-du-Cormier - Publié dans : Pourquoi ?
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Pourquoi ce blog ?

Nous voulons témoigner de ce que nous avons vécu pendant 2 ans et demi au Conseil municipal de Saint Aubin du Cormier.

Nous tenons à expliquer aux Saint-Aubinais(es) comment, dans quelles conditions, et par qui notre commune est véritablement gérée. Ce blog n'a aucune autre vocation ; il est l'oeuvre d'anciens élus : des citoyens un peu plus avertis que d'autres qui ont le devoir moral d'informer.

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés