Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 14:15

  

 

La préparation du Budget 2010 illustre, tristement, toutes les difficultés que nous avons rencontrées depuis 2008 :

 

1. une impossibilité de travailler en équipe

2. une absence de programmation, d'anticipation

 

 

La préparation sur le fond

 

Suite aux alertes du percepteur sur l’état de nos finances :

 

·     un long travail d'analyse (rétrospective et prospective) avait été finalisé, à l’automne 2009, par l’Adjoint aux Finances en liaison avec la comptable de la Commune et ce même percepteur (le représentant de l’Etat à travers le Trésor Public).

 

·     afin de sensibiliser l’ensemble des élus, deux séances d’explications avaient été animées par l’Adjoint aux Finances : une sur l’ « Etat des lieux début 2010 », l’autre sur une « Prospective pour 2010-2014 ». Il était essentiel de donner à chacun, et en toute transparence (d’où le choix de le faire devant le Conseil municipal), un maximum d’éléments pour pouvoir participer pleinement à toutes les décisions impactant les finances de la Commune.

 

  

La préparation sur la forme

 

Afin d’éviter les tensions déjà rencontrées lors de l’élaboration du Budget 2009, il avait été proposé le cadre suivant :

 

·     le Maire et les Adjoints centraliseraient les demandes/besoins/projets émanant des Services et des Elus avant le 15 janvier 2010 (toute demande ultérieure ne serait pas traitée)

·     les Adjoints effectueraient une première analyse des retours concernant leurs délégations

·     le fruit de ce travail serait ensuite consolidé par la comptable et l’Adjoint aux Finances avant d’être transmis à la Commission des Finances

      

La démarche avait été acceptée par Madame le Maire, le 17 novembre 2009, à l’occasion d’une réunion du Bureau municipal (voir le compte-rendu de cette réunion ci-après).

 

2009 11 17 OrdreDuJourRB

 

 

Comment les choses se sont-elles déroulées réellement ?

 

La Commission des Finances s’est réunie à 7 reprises entre fin janvier et fin mars 2010 : un triste record !

 

 

Pourquoi ?

 

·     Des Adjoints n’ont pas respecté les règles du jeu :

 

o  certains ne maîtrisaient pas les demandes dont ils avaient la charge faisant perdre ainsi un temps précieux à la Commission

 

o  d’autres ajoutaient de nouvelles dépenses, et non des moindres (certaines sont arrivées fin mars), remettant chaque fois en cause le fragile équilibre obtenu à l’issue de la séance de travail précédente

 

C’est d’ailleurs ce qui a conduit à des discussions sans fin concernant les impôts, malheureusement une des seules variables d’ajustement qui nous reste (nous aurons l’occasion d’y revenir dans un prochain article).

 

èMadame le Maire a laissé faire, malgré notre argumentation, chiffres à l’appui, et au mépris de l’accord qu’elle avait donné en novembre 2009 quant à la méthode.

 

·     Madame le Maire n’a donné aucune orientation lors du Débat d’Orientation Budgétaire qui s’est déroulé le 25 février 2010 (voir l'article Les Débats d'Orientation Budgétaire) laissant dans l’expectative, pendant plusieurs semaines, l’ensemble des élus, et notamment ceux de la Commission des Finances, quant à ses réelles intentions.

 

 

Quelles étaient les propositions de la Commission des Finances ?

 

Pour faire simple, et avant d'y revenir plus en détail, dans un article spécifique, la Commission souhaitait que ce budget s’inscrive dans une dynamique visant à épargner davantage sur plusieurs années.

 

 

Au final

 

Fin mars, bafouant les orientations proposées par la Commission des Finances, Madame le Maire et le premier Adjoint, pourtant minoritaires au sein du Conseil municipal et donc au sein de la Commission des Finances, ont finalement décidé de présenter leur budget.

 

Le vote de ce budget, le 15 avril 2010, a alors été « expédié ». L’Adjoint aux Finances qui avait prévu de s’exprimer à cette occasion, afin notamment de mettre les propositions budgétaires de Madame le Maire et du premier Adjoint en perspective sur le reste du mandat, n’a même pas été autorisé à prendre la parole.

 

 

Nous avons alors souhaité dénoncer, en ne prenant pas part au vote du budget,

un pilotage à vue de la Commune et une absence de projet global.

 

Nous avons estimé que ce budget ne nous préparait en rien

aux défis qui attendent la Communedans les années à venir.

 

 

 

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Saint-Aubin-du-Cormier - dans Pourquoi
commenter cet article

commentaires

  • : Pour un renouveau démocratique à Saint-Aubin-du-Cormier
  • Pour un renouveau démocratique à Saint-Aubin-du-Cormier
  • : Le blog des 8 élus démissionnaires du Conseil municipal de Saint-Aubin-du-Cormier
  • Contact

Pourquoi ce blog ?

Nous voulons témoigner de ce que nous avons vécu pendant 2 ans et demi au Conseil municipal de Saint Aubin du Cormier.

Nous tenons à expliquer aux Saint-Aubinais(es) comment, dans quelles conditions, et par qui notre commune est véritablement gérée. Ce blog n'a aucune autre vocation ; il est l'oeuvre d'anciens élus : des citoyens un peu plus avertis que d'autres qui ont le devoir moral d'informer.

Recherche